Fruits de Colombie

Fruits exotiques que tout étranger doit goûter lors de la visite en Colombie

La Colombie a toutes sortes de fruits qui ne poussent que dans le pays et pour lesquels les colombiens devraient se sentir fiers

marche

La Colombie grâce à son climat diversifié et son terrain fertile, a la capacité de produire naturellement toutes sortes de fruits exotiques tout au long de l’année, et qui n’existent nulle part ailleurs avec une aussi riche variété.  Aussi les Colombiens ont la chance de déguster au quotidien des fruits exotiques que le monde leur envie.

Lulo: Vous le trouvez dans le nord-ouest en Amérique du Sud. Il est acide et est utilisé pour faire du jus de fruit.

lulo

lulo2

Il est connu sous le nom aussi de naranjilla, mais ne vous y trompez pas, il n’a rien du goûte d’une orange. Sa chair ressemble à celle de la tomate, et est très acidulé. En raison de son acidité, le lulo est le plus souvent utilisé dans un jus et rarement consommé cru, pour autant  ce fruit est chargé de vitamine C.

Feijoa: A l’écorce gris pâle ou quelque chose écailleuse rugueuse

fij

Ces petits fruits, verts et charnus, ressemblent à de petits kiwis à peau rugueuse et ont une saveur acidulée particulière, rappelant l’ananas, la fraise et la goyave. Ils se récoltent en octobre et novembre, mais sont souvent abîmés par les premières gelées dans les régions aux hivers précoces. Pourtant la saveur de ces fruits est meilleure sous un climat frais plutôt que chaud.

Sapote noire: Un fruit propre de la Colombie avec un goût doux, la sapote noire ressemble à une tomate verte et mesure entre 5 et 10 cm de diamètre. Ce fruit a une texture comparable à la papaye. Il vient du sapotier noir qui peut mesurer jusqu’à 25 mètres de hauteur. On trouve cet arbre au Mexique et de l’ Amérique central jusqu’en Colombie .

Ce fruit est très connu pour avoir la saveur du pudding au chocolat. En plus d’avoir moins de matières grasses, il détient 4 fois plus de vitamines C qu’une orange.

sapote-noire

sapote-noire1
[aps-social id=”2″]